+976 9905-2021 evasionmongolie@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login
+976 9905-2021 evasionmongolie@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login

AÏMAG DE BULGAN

AÏMAG DE BULGAN

Aïmag de Bulgan

Capitale : Bulgan, altitude 1208 m
Population : 53655 habitants (2011)
Ethnie : Khalkha
Superficie : 48 700 km²
Ecosystème : steppe boisée, taïga

La province de Bulgan au nord de la Mongolie est encore peu prisée des touristes. Or, elle recèle des paysages et une faune variés. Alors que la taïga domine le nord-est, le centre est recouvert de steppe boisée et le sud présente un paysage semi-désertique.
On y trouve de nombreux torrents, petits lacs et rivières dont la Selenge qui est la plus longue rivière de Mongolie. Celle-ci prend sa source dans le KhangaÏ et se jette dans le lac Baïkal en Sibérie. Sur sa rive méridionale se dresse la montagne Khanjargalant “bonheur souverain” qui fait partie d’une zone strictement protégée pour sa faune et sa flore.

On trouve également plusieurs volcans éteints dont le sol fertile permet le développement d’une végétation riche.

Les régions du sud de Bulgan sont parmi les seules terres arables de Mongolie et produisent un aïrag (lait de jument fermenté) très réputé.

Les incontournables :

–    Parc national de Khögnö Khan
Il s’agit d’une réserve semi-désertique de 46900 hectares qui abrite loups, ibex et divers oiseaux de proie. Son écosystème protégé est caractéristique de la rencontre entre steppe et taïga.
Le Mont Khögnö Khan qui se trouve au coeur de la réserve, appartient à la fracture granitique de Mongolie.
Créée en 1997, la réserve est devenue en 2003 un parc national c’’est-à-dire une zone protégée par l’Etat pour sa valeur éducative, historique, culturelle ou environnementale.
Ce parc offre nombre de monuments historiques, de forêts épaisses de bouleaux et de peupliers, et de sources.

–    Mongol Els ou “Petit Gobi du centre”
Cette fracture de sable de 80 km de long se situe au sud de l’aïmag de Bulgan. On y trouve un ensemble de trois lacs et la rivière Shireet y prend sa source. Son paysage est un mélange entre le désert de Gobi et les sommets alpins du Khangaï.
C’est un lieu idéal pour faire une balade en chameau notamment si vous n’avez pas le temps de vous rendre au désert de Gobi.

–    Réserve naturelle d’Uran-Togoo Tulgan Uul

 

Leave a Reply