+976 9905-2021 evasionmongolie@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login
+976 9905-2021 evasionmongolie@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login

AÏMAG DE DUNDGOBI

AÏMAG DE DUNDGOBI

Aïmag de Dundgobi

Capitale : Mandalgobi  altitude 1393m
Population : 38 821 habitants (2011)
Ethnie : Khalkhas, Dariganga, Uzemchin
Sup : 74 700km²
Ecosystème : gobi (désert)

La province de Dundgobi se situe à l’extrême nord du Gobi.
Le nord de la province est couvert par une steppe boisée caractéristique du Khangai, tandis que la partie sud laisse progressivement place au désert. La plaine aride du sud est ponctuée de reliefs et de grottes.
Cet aïmag est plutôt sec, couvert en majeur partie par la plaine de Khalkhasain. Il compte cependant quelques lacs et sources.

Les principaux attraits de Dundgov sont les mystérieuses formations rocheuses des sites de Baga Gazryn et d’Ikh Gazryn Chuluu qui se composent de grands pics de granit et de canyons sinueux propices à la randonnée. Cette  fracture de granit traverse l’aimag du nord-ouest au sud-est.

Formations rocheuses de Tsaagan Suvarga (“Stupa blanc”)
Véritable curiosité de la nature, ces formations rocheuses d’environ 60 mètres de haut et 400 mètres de long doivent leurs formes étranges à l’érosion par le vent et l’eau. Elles sont situées au sud-ouest du village d’Ölziit et il arrive de les confondre avec les vestiges d’une ville ancienne lorsqu’on les observe d’une certaine distance.

Süm Khökh Burd.
Sur une île d’un petit lac souvent asséché et fréquenté par les perdrix, les canards et les cygnes, se trouvent les ruines du temple Süm Khökh Burd bâti au Xe siècle.
Ces ruines offrent un spectacle grandiose en raison de leur caractère isolé.
Le lac, qui n’apparaît qu’après de fortes pluies, abrite un écosystème fragile et est un lieu privilégié pour l’observation des oiseaux.

Ikh Gazryn Chuluu
Cette réserve naturelle reculée abrite de nombreux canyons et grottes creusés dans le massif granitique.
Paysage lunaire jonché de pierre et de rochers, Ikh Gazryn Chuluu est un lieu idéal pour l’escalade et les balades.

Ongiin Khiid
Étape agréable sur la route menant au sud de Gobi, Ongiid Khiid regroupe les vestiges de deux monastères situés respectivement sur les rives nord et sud de la rivière Ongiin Gol.
Cet ensemble monastique construit entre la fin du XVIIIe et le début du XIXe siècle était l’un des plus grands de Mongolie et regroupait plus de 1000 lamas avant sa destruction en 1937.
Depuis 1990, quelques moines habitent de nouveau ces ruines et y ont bâti un petit temple en 2004.
La colline voisine surmontée d’un monument représentant un ibex offre une vue impressionnante sur les vestiges et les environs.

RÉPONSES