+976 9905-2021 evasionmongolie@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login
+976 9905-2021 evasionmongolie@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login

AÏMAG DE L’ÖMNÖGOV

AÏMAG DE L’ÖMNÖGOV

Aïmag de l’Ömnögov

Capitale : Dalanzadgad altitude 1406 mètres
Population : 61 314 habitants (2011)
Ethnies : Khalkha, Daiganga, Uzemchin
Superficie : 165 400 km²
Ecosystème: gobi (désert)

Ömnögov est l’aïmag le plus vaste et le moins peuplé de Mongolie, l’élevage y étant difficile à cause de la rareté de l’eau.
Il s’agit d’une des provinces les plus chaudes, les plus venteuses et les plus arides du pays.
L’ensemble constitue une vaste plaine, recouverte de cailloux, caractéristique du désert de Gobi. Dans le reste de l’aïmag,  les dunes s’étendent sur de vastes superficies.
A certains endroits les dépôts sédimentaires ont formé des falaises. Quelques-unes de ces falaises de sable sont des sites paléontologiques où ont été découverts de nombreux ossements.
Les Gurvan Saïkhan de la chaîne du Gobi-Altai, dans le sud de l’aïmag forment une frontière naturelle avec la Chine. Ces trois montagnes et leurs alentours constituent un parc naturel destiné au développement de l’écotourisme.

Bayanzag

Les fascinantes “falaises de feu” ont été découvertes par le paléontologue Roy Chapman Andrews en 1922. De nombreux œufs et os de dinosaures y ont été mis à jour et sont aujourd’hui visibles dans plusieurs musées du monde. Ce lieu mélant roches, sable rouge et buissons, possède une étrange beauté qui vaut le déplacement.

Parc national de Gurvan Saïkhan

Le nom de ce parc signifie les “Trois beautés” en référence à trois monts (quatre en réalité) d’une splendeur naturelle qui abritent plus de 200 espèces d’oiseaux.
Gurvan Saïkhan possède un paysage de dunes, de canyons et de superbes massifs montagneux. On y recense en outre plus de 600 variétés de plantes dont beaucoup ne fleurissent que très rarement. On peut également y observer une faune riche : gazelle, salpingote, hermione, chameau sauvage, léopard, ibex, argali, etc.

Au coeur du parc, on trouve la vallée de Yolyn Am (“bouche de vautour”), située au sud de la ville de Dalanzadgad, dans la partie ouest des montagnes de Gurvan Saïkhan. Créée pour protéger la faune aviaire, cette zone est notamment connue pour ses falaises impressionnantes et ses étroits canyons où la glace se maintient même en été.

Dunes de Khongor

Egalement appelées “dunes chantantes”, ces dunes sont les plus impressionnantes de Mongolie. Elles mesurent en effet jusqu’à 300 m de hauteur, 12 km de largeur et 100 km de longueur. Le son produit par les masses de sable en déplacement a donné son surnom à ce lieu hors du commun.

 

Leave a Reply