+976 9905-2021 evasionmongolie@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login
+976 9905-2021 evasionmongolie@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login

AÏMAG DE SELENGE

AÏMAG DE SELENGE

Aïmag de Selenge

Capitale : Sükhbaatar altitude 626 mètres
Population : 97 585 habitants (2011)
Superficie : 5540 km²
Ethnies : Khalkha, Bouriates
Ecosystème : steppe boisée
Comme son nom l’indique, il s’agit de la province de la rivière Selenge, qui se jette dans le lac Baïkal en Russie et se mêle à la rivière Orkhon. L’aïmag de Selenge forme la frontière entre la Mongolie et la république de Bouriatie. La terre y est fertile et l’agriculture abondante ce qui a favorisé la sédentarisation de nombreux nomades.
Entourée de steppes boisées et de forêts de conifères au nord, Sükhbaatar, sa capitale, est la ville la plus basse de Mongolie.
Dulaankhaan :
Ce petit village mérite le détour car il abrite l’un des trois seuls ateliers de fabrication d’arcs de Mongolie. Les arcs et les flèches y sont fabriqués avec des bois de renne et d’ibex, du bambou et parfois des entrailles de poisson. Une centaine d’arcs sont confectionnés chaque année, une seule pièce nécessitant quatre mois de travail.
Monastère Amarbayasgalant (“Félicité Tranquille”)

Ce monastère date du début du XVIIIe siècle et est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est le deuxième plus important monastère de Mongolie après Erdene Zuu et sa magnifique architecture en fait l’attraction principale de la province de Selenge.
Le monastère a en partie été épargné lors des purges de 1937 ce qui en fait l’ensemble architectural le mieux conservé du pays. Il abrite également la dépouille momifiée du légendaire Zanabazar transférée dans le monastère en 1779.

 

RÉPONSES