+976 9905-2021 evasionmongolie@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login
+976 9905-2021 evasionmongolie@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login

LES MONGOLES

CHIGISS KHAAN et son Empire.

         Temuujin- Chingiss Khaan est désigné par les mongoles en tant que seigneur suprême, sous le nom du plus grand des mongoles dont il a joué un rôle important en cimentant la nation mongole et en assurant son survie tout au long des âges. 

        Il n’étonne pas donc qu’il existe beaucoup de légendes et d’histoires soigneusement raconté génération par génération tout au long des âges et des endroits où Chiggis Khaan a été soutenu, nommé et combattu. Ces légendes constituent un corps entier des mythes qui peuvent être vus comme grands mythes des mongoles avec lequel on détermine le sens de l’identité et de l’unité Mongole.
L’année 2006 fut l’année du 800 eme anniversaire de la fondation de Grand Empire Mongole.

1-r Bogdo Gegeen Zanabazar
Premier chef religieux de la Mongolie.

            Zanabazar qui a été nommé comme Gavzandamba ou Ondor gegeen (« Haut honneur », grand seigneur) a joué un grand rôle dans la société Mongole, tant au niveau de la politique, que de l’art et la religion au XVII-XVIII eme siècle.

                 Il est né à l’automne de l’année du cochon 1635 comme le petit fils de Tusheet Khaan Tombodorjoo, le fils d’Abtai Sain Khaan descendant de la famille de Chinigis Khaan, a Ovorkhangai Aimak.

             Dès son enfance se sont révélées des facilités pour l’école, et à 15 ans il est parti faire ses études à Lhassa au Tibet, où il était très respecté et où il est devenu élève de V eme Dalai Lama .Il a été nommé comme Gavzandama sage, sa réincarnation.
Apres son retour en Mongolie il a crée plusieurs œuvres d’art et religion. Il est décédé lors de l’année de dragon (1724) à l’âge de 89 ans, près de Pékin dans un monastère “Shar”.
Architecte, sculpteur, peintre, linguistique, grand scientifique, créateur de l’alphabet Soembo Ondor Gegeen Zanabazar a beaucoup investi dans la culture et l’art mongole qui avaient jusqu’alors stagnés à cause des nombreuses guerres et conflits au XVII siècle.

                 Ses œuvres sont exposées dans les différents musées, monastères de la Mongolie. Ses œuvres les plus célèbres comme Tahara Verte, Tahara Blanche, Vainqueur de colère, Ochirdari, Vainqueur de désire, l’alphabet sont exposées dans le musée d’Art de Mongolie à Ulaan-Baatar.

RÉPONSES