Sunday, Apr 23rd

06:09:42 PM GMT

Nous sommes à votre écoute du lundi au vendredi de 9h00 à 18h30 Tel: 09 51 74 90 55logo

Aimag Ovorhangai

Capitale : Arvaiheer alt 1913m

Pop : 116 000h

Ethnie : Halh

Sup : 62 900 km²

Ecosystème : steppe semi- aride

 

Au nord de la province övörhangaï se trouve  le versant sud de la chaine du Hangai ; au sud commence le désert de Gobi.

 Le nord abonde en lacs et en rivières prenant source dans le Hangai. Cette partie de l’aimag ne compte pas moins de 48 volcans éteints qui ont laissé de magnifiques coulées de lave et créé des plateaux basaltiques.

 Au nord- est de l’aimag, le monument övorshoot hüis marque le centre géographique de la Mongolie. Les capitales et les palais des anciens empires mongols (sauf  celui des yuan déplacée alors à Pekin) étaient situés près du centre géographique dans la vallée de l’Orhon.

 

  • Harhorin (qaraqorum ancienne capitale impériale).Le sum de harhorin abrite les vestiges de la capitale gengis khanide (qaraqorum). On y  visiter erdene zuu le premier monastère boudhiste du pays. Bâtie en 1220 sur les rives de l’Orhon, la capitale fut entièrement rasée par les troupes Ming en 1830. Il n’en reste que quelques vestiges : deux tortues en granit, les soubassements d’un palais, des lions en pierre, deux colonnes phalliques et quelques traces de canaux d’irrigation.
  • Les chutes de la rivière Orkon. Les chutes d’eau de 24m de hauteur se trouvent à environ 100 km de Naiman Nuur. Elles ne sont pas spectaculaires, mais l’excursion à partir de Naiman Nuur permet de traverser une belle région de Mongolie ou les troupeaux de yaks et de chevaux abondent. Sur une distance de 100 km la vallée est recouverte de roches volcaniques provenant de l’ancien volcan de Togoo qui selon les géologues, serait entré en éruption il y a 20 000, 30 000 milliers d’années, le site est très beau.
  • Les huit lacs du Nombril (naiman nur). Alimentés par la rivière Urkit, et environnés de cratères de volcans éteints, ces lacs sont situés à 2500m d’altitude, dans le village Uyanga. La superficie protégée couvre 11 500 ha, le but étant de préserver les écosystèmes des lacs, remarquablement intacts à nos jours. L’ensemble inclut neuf lacs, dont le plus étendu couvre une superficie d’environ 10km², le shanaga louch est si petit qu’on ne compte que huit. Ces lacs sont entourés de foret de conifère et forment de merveilleux paysage de steppe boisée
  • Monastère Tuvkun (16e siècle) situé au sommet d’une montagne boisée, il est entouré par de nombreuses roches et grottes de médiations. Ce beau petit monastère fut construit pour le premier chef religieux de Mongolie Undur Gegen Zanabazar. Pour y accéder, une heure de montée à pied est inévitable, ce qui vous permettra de faire une courte randonnée dans les montagnes boisées de Tuvkun.
  • Arvaikheer, capital de province Uvurkangai. La ville s’est formée à partir d’un grand centre religieux fondé au début de 18e siècle. Des nombreux monastères ont existés au début du siècle, malheureusement tout détruit dans les années 30. Ce jour, la ville abrite un aéroport, la place centrale est dotée d’une statue de Lénine, la mairie, le musée, les hôtels, marché, des petits magasins

Quelques photo d'Ovorhangai

Annonces

Dates de voyage:

01-14 juin 2017

01-14 et 15-29 juillet 2017

01-14 et 15-29 aout 2017

Prix du voyage:  925 euro/pers. base 8-12 pers.

Vous partez en 4X4 pour un tour complet au coeur du désert de Gobi.
Au fil des jours, vous serez certainement surpris par la diversité des paysages qu’il présente, ainsi que par la présence de nombreuses espèces animales et végétales rares. Plus qu’un désert de dunes, le Gobi est réputé pour ses montagnes granitiques dentelées, ses plateaux lunaires, ses falaises de sables ocres érodées, ses canyons glacés, mais aussi ses vestiges historiques du paléolithique, et sa géologie précieuse.
Sur la route du retour, vous profitez de plusieurs étapes dans la célèbre vallée d’Orkhon, le véritable berceau du peuple mongol. En plus d’être particulièrement appréciée pour la beauté de sa nature, la région est riche en sites culturels et idéale pour y rencontrer des éléveurs nomades.